les Éditions Triptyque









D. Vincent

© Denis Baribault



DIANE VINCENT

Au cours des dernières années, Diane Vincent, anthropologue de formation et professeure de sociolinguistique à l’université Laval, a mené une double vie : celle de chercheure spécialisée dans l’étude du français québécois parlé, des interactions conflictuelles et de la violence verbale dans la sphère publique, et celle d’auteure de romans policiers. Après Épidermes (2007), Peaux de chagrins (2009, finaliste au prix Arthur Ellis de la société Crime Writers of Canada, catégorie Best French Crime Book) et Pwazon (2011), elle publie chez Triptyque Peaux de soie, son quatrième roman policier.