les Éditions Triptyque
Ossuaires


OSSUAIRES
Dionne Brand
– traduction de Nicole Côté –
Parution : janvier 2016
ISBN : 978-2-89741-044-5, 143 p., 19 $

Dionne Brand






















L’œuvre de Dionne Brand a toujours été « un creuset de lyrisme incantatoire et de cinglante critique sociale » (Barbara Carey). En effet, couvrant à la fois l’intime et le collectif, Ossuaires opère une défamiliarisation par le biais du désancrage des mots: délestés de leur contexte immédiat, bardés d’images contradictoires, ceux-ci font perdre pied au lecteur, démantelant à mesure les itinéraires dans la cartographie des conventions de lecture, faisant ainsi ressentir de près ce monde hasardeux qui est le nôtre.

Bien que le constat proposé par Brand soit résolument noir, des espoirs demeurent: dresser une généalogie de créateurs et d’activistes qui ont lutté contre la répression, et répertorier les multiples aspects de la fragile beauté du monde. C’est dans l’urgence de ce témoignage que se situe l’énergie rédemptrice du poème.