les Éditions Triptyque



Richard Desjardins, l'activiste enchanteur RICHARD DESJARDINS
L'activiste enchanteur

Jacques JULIEN
essai
ISBN: 978-2-89031-607-2
J. Julien


















Jacques Julien nous fait voir comment Richard Desjardins s’est constitué au fil des années, à l’aide des mots, de la musique et des images, un fort capital culturel populaire qu’il peut maintenant investir dans la défense de ses frères humains et dans le combat pour une vie respectueuse des ressources de la Terre.


À la chanson et au monologue, cet «humaniste rouge» ajoute en effet la maîtrise du documentaire et ses œuvres comportent des images fortes qui restent dans la mémoire des auditeurs. Le pouvoir magnétique des sons et des images, Richard Desjardins le jette tout entier dans son activisme politique.


Le souci de la terre et des derniers humains trouve le cœur de son expression quand Desjardins prend conscience de la situation désastreuse des Amérindiens. Ils sont aujourd’hui les peuples invisibles du silence, eux qui ont été autrefois, dans un âge d’or, avant les invasions des Barbares, les premiers humains de la Terre, en des «lieux où les diables pouvaient danser».



extrait:


Qu’il soit le dernier humain de la terre, homme humain ou frère humain, un poète même sans auréole continue de veiller dans les ténèbres, continue de guetter pour nous tous, prêt à pousser son «réveillez-vous!». Cette injonction est une action politique contre les exploiteurs, les envahisseurs et les pollueurs. Elle est en faveur de l’étranger, du travailleur, de l’autochtone. Elle est pour que tous vivent, sur une même Terre, «Des jours et des jours/[...]/nos cœurs contents/et remplis d’animaux» («Kanasuta»).



Du même auteur:


Robert Charlebois, l'enjeu d'«Ordinaire» (1987)

Archiver l'anarchie. Le capital de 1969 (2010)

HAUT DE PAGE